Omnes investit dans Biosyl dans le cadre d’une opération sponsorless

Omnes investit dans Biosyl dans le cadre d’une opération sponsorless
Mardi, octobre 8, 2019

Omnes, via son fonds Omnes Mezzanis 3 (100 millions d’euros), réalise sa 3ème opération sponsorless dans le cadre de son investissement dans la société Biosyl.

Créée en 2010, Biosyl valorise les bois d’éclaircies et les déchets de scierie par la production de granulés de bois à destination des poêles domestiques et des chaudières à granulés de bois. Localisée dans la Nièvre sur un terrain de 12 hectares, au cœur de gisements forestiers, elle dispose d’une capacité de production de 100 000 tonnes de granulés par an et réalise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros.

Biosyl est le principal producteur sur ce marché local, et l’un des cinq plus gros fabricants en France.

La société est par ailleurs le premier acteur français capable de valoriser les feuillus de petits diamètres. Parmi ses spécificités, elle a également su sécuriser son approvisionnement, l’un des éléments critiques sur ce marché en forte croissance.

Source d'énergie renouvelable, le granulé de bois est un combustible à faible empreinte carbone qui s’inscrit pleinement dans la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique.

Biosyl est le 7ème investissement du fonds Omnes Mezzanis 3.

Camille Delibes, Directeur associé en charge de l’activité Dette Privée chez Omnes : « Nous sommes très heureux d’accompagner Antoine de Cockborne dans cette nouvelle étape. Le chauffage au poêle à granulés est une solution alternative, économique et verte qui séduit les particuliers en France. Les ventes de granulés ne cessent de progresser. L’usine a atteint son rythme de croisière, mais dispose d’un fort potentiel de croissance. »

Antoine de Cockborne, Président de Biosyl : « Nous nous réjouissons de l’accompagnement d’Omnes qui permet à Biosyl de franchir une étape clé de son développement. Après avoir connu une 1ère phase de croissance liée au lancement de l’activité, la société devait restructurer son capital pour poursuivre son développement. Omnes m’a permis en tant que fondateur de reprendre la main sur la majorité du capital tout en offrant aux actionnaires historiques une solution de liquidité. »