OMNES CAPITAL EST PARTENAIRE DU DEFI BIMEDIA : PREMIÈRE MONDIALE EN JUIN PROCHAIN - YVAN BOURGNON À L’ASSAUT DU PASSAGE DU NORD-OUEST EN SOLITAIRE SUR UN VOILIER NON HABITABLE !

Omnes Capital est partenaire du défi Bimedia : première mondiale en juin prochain - Yvan Bourgnon à l'assaut du passage du Nord-Ouest en solitaire sur un voilier non habitable !
Mercredi, mars 8, 2017

Paris, le 8 mars 2017 – Jamais en six siècles un navigateur n’a osé tenter pareil projet... Un défi insensé dont la seule pensée dissuade les marins les plus aguerris. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser l’appétit d’Yvan Bourgnon, insatiable lorsqu’il s’agit de marquer l’histoire. Voilà donc le navigateur franco-suisse à l’assaut de ce qui pourrait être l’un de ses plus beaux exploits : le Défi Bimedia qui consistera à franchir le passage du Nord-Ouest, entre l’Alaska et le Groenland, sur un catamaran de sport en solitaire, sans habitacle, ni assistance ! Un défi sportif hors norme qui aura aussi pour objectif de sensibiliser le public sur les effets du réchauffement climatique et témoigner de la présence de multiples déchets océaniques, phénomène devenu planétaire.

Le défi de tous les dangers
C’est en juin prochain (à la mi-juin) qu’Yvan Bourgnon s’élancera du détroit de Béring pour une navigation périlleuse de 7 500 kilomètres en solitaire. Une aventure hors norme qui devrait durer deux mois, et emmener Yvan du Pacifique à l’Atlantique, en passant par le nord Canadien au milieu des glaces, sur un voilier de six mètres de long. De Nome (Alaska) à Ingsugtusok (Groenland), il traversera la mer de Beaufort, l’Océan Arctique et la mer de Baffin.
En naviguant le long du Cercle Polaire Arctique, Yvan sera confronté aux difficultés tant redoutées par les marins : le froid (entre -10° et +5° C) et les icebergs (pouvant atteindre 40m de hauteur). Un refroidissement prématuré de la région entrainerait immédiatement une reconstitution de la banquise et un risque de blocage pur et simple de l’embarcation. Les risques de collision avec les glaces et la banquise obligeront Yvan à une veille active permanente.

Mais le principal danger viendra de l’omniprésence des ours polaires attirés par l’odeur de l’homme et de plus en plus agressifs avec le réchauffement climatique. Un ours polaire nage à plus de 10 km/h. Tous les aventuriers ayant pratiqué la zone jusqu’à ce jour avaient au moins une solution de repli : soit un habitacle sécurisé, soit une propulsion motorisée permettant de fuir à une vitesse suffisante. Yvan ne disposera ni de l’une, ni de l’autre. Il sera seul face au danger dans une embarcation où les ours peuvent aisément monter et surprendre le navigateur dans son sommeil. Des obstacles qu’il appréhende du mieux possible : « L'expérience de mon tour du Monde me permet de monter d'un cran en termes de difficultés. Le timing pour faire l'ensemble du Passage en une seule saison est serré, je vais devoir redoubler d'efforts pour essayer de naviguer 2 mois sans quasiment m'arrêter. De plus, la zone est relativement mal cartographiée, notamment pour les hauts fonds, ce qui implique une navigation à vue permanente. J'ai renforcé les étraves du bateau en kevlar afin de pouvoir toucher les glaçons. »

Qu’est-ce que le passage du Nord-Ouest ?
Le passage du Nord-Ouest est le passage maritime nord qui relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant entre les îles arctiques du grand Nord Canadien. Non navigable il y a encore quelques années, le Passage du Nord-Ouest est désormais une route océanique possible, le réchauffement des eaux ayant entrainé une fonte partielle de la banquise entre le pôle et le continent.

Un catamaran de plage pour braver les glaces
6,30m de long, 4m de large. Les dimensions réduites du catamaran de sport d’Yvan Bourgnon sont inversement proportionnelles à la taille du défi qui l’attend. Et pourtant, Yvan a fait de ce catamaran de sport son bateau de prédilection. Jugeant que celui-ci offre de multiples possibilités de navigation et notamment de réaliser des défis à taille humaine, le navigateur franco-suisse ne cesse de repousser ses limites avec ce petit engin de plage.
En septembre 2013, c’est sur ce même bateau (« Ma Louloutte ») qu’il réalisa un tour du monde en solitaire par l’équateur. Il mettra près de 2 ans et 230 jours en mer pour boucler ce fabuleux défi, au prix de multiples péripéties à la limite du supportable.

Un défi à double vocation, sportive et environnementale
Au-delà même de l’exploit sportif, Yvan Bourgnon souhaite, à travers ce défi Bimedia, porter un double message. Le premier, qu’il porte depuis 2010, date de sa toute première traversée en catamaran de sport : revenir aux fondamentaux de son sport en naviguant sur un engin non habitable et non motorisé, en avançant à la seule force du vent et en se dirigeant à l'intuition, avec son sens marin hors du commun.
Le second message, tout aussi déterminant, de ce périple dans les glaces sera de témoigner des conséquences du changement climatique et de la pollution des océans. Une nouvelle occasion pour lui de sensibiliser le public sur les effets du réchauffement climatique et alerter sur la présence de multiples déchets océaniques, au niveau planétaire.

Fabien Prévost, Président d’Omnes Capital, se réjouit : « Nous sommes plus que fiers de prendre part à cette aventure humaine aux côtés de notre participation Bimedia que nous accompagnons depuis 2015 et avec lequel nous partageons des valeurs fortes. Au-delà de l’exploit humain et sportif extraordinaire que représente ce défi, l’enjeu majeur de cette traversée est également d’alerter l’opinion publique sur les conséquences du réchauffement climatique et la pollution des océans. »

BIMEDIA
Avec plus de quinze années passées à l'écoute du réseau tabac-presse, Bimedia invente chaque jour des solutions digitales innovantes d'encaissement et de gestion qui aident les commerces de proximité à vendre plus et mieux : gammes de matériels, logiciels métiers, services exclusifs et accompagnement professionnel. En anticipant les besoins de la profession, Bimedia améliore au fil du temps le quotidien de milliers des buralistes, marchands de presse, boulangers et autres commerçants de proximité. Plus d’informations sur le site www.ledefibimedia.com


CONTACT PRESSE
Agence Sophie Kamoun Communication
Sophie Kamoun sophie@sk-communication.fr
Alexandre Barthélémy alexandre@sk-communication.fr 06.19.54.42.65

OMNES CAPITAL
Omnes Capital est un acteur majeur du capital investissement et de l’investissement en infrastructure. Avec 3 milliards d’euros sous gestion, Omnes Capital apporte aux entreprises les fonds propres nécessaires à leur développement à travers ses expertises de référence : Capital Développement & Transmission, Dette Privée, Capital Risque, Infrastructure. Omnes Capital était une filiale de Crédit Agricole S.A. jusqu’en mars 2012. La société est aujourd’hui indépendante. Omnes Capital est signataire des PRI. www.omnescapital.com

CONTACTS PRESSE

Omnes Capital
Gaëlle de Montoussé gaelle.demontousse@omnescapital.com – +33 1 80 48 79 16

Shan
Josepha Montana josepha.montana@shan.fr – +33 1 44 50 03 81