Omnes annonce un TRI net investisseur de 15 % pour son fonds, Capenergie 2, dédié aux énergies renouvelables

Omnes annonce un TRI net investisseur de 15 % pour son fonds, Capenergie 2, dédié aux énergies renouvelables
Mardi, mars 19, 2019

Omnes annonce un TRI net investisseur de 15 % pour Capenergie 2, son fonds dédié aux énergies renouvelables de 134 millions d’euros, lancé en 2010. Le fonds s’inscrit parmi les plus performants du secteur en Europe. Il a permis de générer un multiple net investisseur de 2x.

Dans le domaine de la transition énergétique, Omnes est un précurseur avec le lancement de son premier fonds en 2006 et un encours sous gestion de 1,3 milliard d’euros.

La vocation des fonds Capenergie est d’investir dans des producteurs d’énergie verte en Europe avec l’objectif d’accélérer leur croissance.

L’équipe de gestion des fonds Capenergie est pluridisciplinaire et regroupe six nationalités. Elle a depuis près de 15 ans réalisé plus de 40 opérations d’investissement et développé un réseau unique de producteurs d’énergie verte indépendants en Europe.

Une stratégie axée sur la croissance

La stratégie des fonds Capenergie consiste à apporter des capitaux aux producteurs indépendants d’énergie verte européens pour accroître leur capacité de production en croissance organique ou externe de manière à consolider leur part de marché. En termes de technologie, les fonds Capenergie ciblent les projets de production d’énergie renouvelable les plus compétitifs sur leur territoire. L’éolien, le solaire et l’hydro-électricité, sont donc privilégiés. Les fonds Capenergie interviennent en Europe, dans des pays nécessitant de nouveaux moyens de production, sur des marchés régulés ou non.

Cette stratégie s’est notamment traduite pour le fonds Capenergie 2 par la réalisation des investissements suivants :
- Une prise de participation dans Neoen en 2011, dont l’introduction en Bourse en octobre dernier était la plus importante réalisée en France en 2018 ;
- La constitution, entre 2010 et 2013, d’un portefeuille de 8 parcs éoliens et centrales solaires situés en France et au Portugal, revendu en 2016 à l’opérateur suisse EOS Holding ;
- La conception, la réalisation et l’exploitation en 2015 du réseau de chaleur géothermique de Villages Nature à Marne-la-Vallée aux côtés de ses partenaires Kyotherm, Cofely Réseaux et Storengy.

Capenergie 3 (244 millions d’euros levés en 2017 et investis à 65 %), suit la même trajectoire grâce à l’acquisition, à ce jour, de 9 plateformes en forte croissance, en partenariat avec des producteurs d’énergie verte européens.  En 2018, le fonds a notamment réalisé les investissements suivants :
- Création d’une joint-venture avec Ilmatar (Finlande), dédiée à la production d’électricité d’origine éolienne en Finlande ;
- Création d’une joint-venture avec Repower (Italie) pour gérer un portefeuille d’actifs existants et des projets en développement en Italie ;
- Prise de participation minoritaire au capital de Unite (France), producteur d’énergie renouvelable indépendant, pour accompagner son développement.

Le fonds successeur, Capenergie 4 (taille cible : 500 millions d’euros), dont le lancement de la levée de fonds est prévu au troisième trimestre 2019, gardera les mêmes caractéristiques qui ont fait le succès des millésimes précédents.

Serge Savasta, Associé gérant d’Omnes : « Depuis près de 15 ans, nous suivons la même démarche qui consiste à développer des plateformes de production d’énergies vertes de taille critique en Europe. Le succès de Capenergie 2 confirme la pertinence de notre stratégie de création de valeur qui combine private equity et infrastructure. »