GEEV lève 3 millions d’euros pour devenir le premier service en ligne de dons d’objets

GEEV lève 3 millions d’euros pour devenir le premier service en ligne de dons d’objets
Jeudi, juillet 12, 2018

GEEV, première application de dons d’objets entre particuliers, au million de téléchargements, a bouclé un tour de table de 3 millions d’euros pour poursuivre son développement

GEEV, la plateforme de dons d’objets entre particuliers lancée en avril 2017, annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros, menée par les fonds d’investissement daphni, Omnes, et BNP Paribas Développement. Plusieurs business angels, dont Emmanuel Guyot, cofondateur de Digitick, ont également participé à ce premier tour de financement. Séverine Grégoire, fondatrice de MesDocteurs et de Monshowroom, rejoint quant à elle le board de la société.

Plus de 600 000 objets ont déjà trouvé une seconde vie

Grâce à un service simple et ludique, les “Geevers” peuvent donner et trouver des objets gratuitement et facilement autour de chez eux. GEEV comptabilise plus d’un million de téléchargements et 600 000 objets ont trouvé preneur depuis l’application. Disponible à Paris, Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Nantes, Toulouse…, GEEV est devenu une alternative évidente à la vente, au stockage inutile et à la prolifération de déchets dans l’espace public.

L’histoire naît du constat de deux amis, lassés de voir tant d’objets quotidiennement abandonnés sur les trottoirs de la capitale. Hakim Baka et Florian Blanc mettent alors en place en 2016, à travers un groupe communautaire Facebook, une solution simple permettant à ses membres de donner leurs objets inutilisés à d’autres personnes intéressées. Le succès est immédiat et la communauté se déploie ensuite rapidement aux quatre coins de l’hexagone au travers de l’application dédiée GEEV.

« Nous sommes des entrepreneurs citoyens, convaincus qu’il est possible d’améliorer notre mode de consommation, sous réserve d’avoir les bons outils à disposition. Les Français semblent enclins à réduire le gaspillage et ainsi offrir une seconde vie à leurs objets. GEEV est déjà la preuve que le don est un vecteur fort permettant d’y participer tout en créant du lien social entre les utilisateurs de la plateforme. » explique Hakim Baka, CEO et co-fondateur de GEEV.

Poursuite du développement de la plateforme

Grâce à cette levée de fonds, les fondateurs de GEEV souhaitent améliorer les fonctionnalités de la plateforme et renforcer sa présence à l’échelle nationale, avant de faire des tests dans des grandes villes internationales. Les équipes de GEEV se sont également renforcées pour soutenir la croissance et atteindre 20 personnes. Enfin, des pistes sont à l’étude pour permettre aux grands groupes de bénéficier de l’engouement de la plateforme.

« Les fondateurs nous ont rapidement séduits par leur capacité d'entraînement de toute une communauté autour du réflexe du don d'objets, utilisant le digital comme vecteur d'accélération de cet engagement citoyen. Nous sommes fiers de les accompagner dans leur développement. » ajoute Pierre-Yves Meerschman, co-fondateur de daphni.