AlgoTherapeutix lève 12M€ pour initier le développement clinique d’ATX01 dans les neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie

AlgoTherapeutix lève 12M€ pour initier le développement clinique d’ATX01 dans les neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie
Mardi, novembre 24, 2020

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

En deux ans, AlgoTherapeutix a mené ATX01 d’un prototype exploratoire à sa formulation finale. L’entreprise a établi son profil pharmacologique, achevé son programme de toxicologie pré-clinique, et mis en place les capacités de production nécessaires au développement clinique. En parallèle, AlgoTherapeutix a pu consolider les étapes ultérieures du développement d’ATX01 par une consultation « pre-IND » auprès de la FDA, et obtenu de cette dernière une Désignation de Médicament Orphelin (Orphan Drug Designation) pour explorer son efficacité dans l’érythromélalgie. ATX01 amorcera son développement clinique début 2021.

Inspiré de l’expérience clinique d’un centre spécialisé dans le traitement de la douleur, l’ATX01 d’AlgoTherapeutix cible le traitement des NPIC en repositionnant l’amitriptyline dans une formulation topique appropriée.  Les données générées par le développement pré-clinique d’ATX01 apportent un rationnel pharmacologique aux prometteuses observations cliniques obtenues avec une formulation précurseur et publiées début 2019.

Plus de la moitié des patients sous chimiothérapie anticancéreuse présentent des NPIC avec des symptômes sensoriels et une douleur des mains et des pieds : perte de sensibilité, picotements, brûlures, froid et une douleur intense qui peuvent durer des mois à des années après la fin de la chimiothérapie. Les NPIC peuvent interférer avec la marche ou l’utilisation des mains, affectant profondément la qualité de vie des patients.

Les NPIC affectent plus de deux millions de patients en Europe et aux Etats-Unis et constituent l’une des premières raisons de modification ou d’abandon de la chimiothérapie. A ce jour, aucune approche thérapeutique n’a pu apporter une réponse satisfaisante aux patients et à leurs soignants, oncologues et spécialistes de la douleur.

« Je suis heureux que des partenaires aussi réputés que Bpifrance et Omnes aient décidé de soutenir le développement d’ATX01, prometteur d’un soulagement réel pour d’innombrables patients dans le monde », commente Stéphane Thiroloix, Fondateur et CEO AlgoTherapeutix

Thibaut Roulon, Directeur d’Investissements de Bpifrance, commente : « Les NPIC constituent un considérable besoin médical non satisfait. Nous sommes enthousiasmés par l’approche innovante et pragmatique d’AlgoTherapeutix, qui pourrait améliorer significativement la qualité de vie de nombreux patients atteints de cancer ».

« L’équipe d’AlgoTherapeutix a démontré une réelle force scientifique et opérationnelle dans le développement précoce d’ATX01 et nous avons confiance en leur capacité à établir l’efficacité et la sécurité d’utilisation d’ATX01 dans la période à venir », déclare Claire Poulard, Principal d’Omnes Capital.