UFG Private Equity, Crédit Agricole Private Equity et SGAM AI recomposent le capital d’Ariane Systems avec 2,9 M€

Ariane Systems vient de recomposer son capital pour un montant de 2,9 M€ : UFG Private Equity (2,1 M€), Crédit Agricole Private Equity (0,5 M€) et SGAM AI (0,3 M€). Cette recomposition fait suite au troisième tour de table effectué début 2008 d’un montant de 2,75 M€, mené par Crédit Agricole Private Equity (2M€) suivi des actionnaires historiques (SGAM AI : 0,5M€ et 123Venture : 0,25M€ ).

L’entrée d’UFG Private Equity, nouvel investisseur, a permis de recentrer le capital et d’offrir une liquidité aux business angels et aux premiers fonds SGAM AI qui avaient suivi la société depuis son démarrage.

Créée en 1998 par Michel Lavandier et Laurent Cardot, la société conçoit des logiciels et bornes automatiques de check-in/check-out destinés à l’industrie hôtelière. Les bornes Ariane sont notamment implantées dans des hôtels Pullman, Radisson, Barcelo, Balladins, Campanile, Ibis, Kyriad…

Ce métier est présent de longue date aux Etats-Unis et a tardé à apparaître en Europe, marché sur lequel Ariane apparaît aujourd’hui comme leader avec une stratégie de développement européenne : présence en France, Angleterre, Allemagne, Espagne, Benelux et dans les pays nordiques.

Ariane Systems a réalisé 4 M€ de chiffre d’affaires en 2007 (exercice fiscal clos fin mars 2008) et vise une croissance de 50% par an. Les fonds levés récemment doivent lui permettre de consolider son statut de leader européen, de poursuivre son développement commercial dans d’autres pays (Europe du Sud et de l’Est, voire Afrique du Sud et Moyen Orient) et d’élargir son champ d’action aux ferries et aux navires de croisière.

« Les solutions de « Do it yourself » ont envahi notre quotidien depuis maintenant de nombreuses années. La demande est exponentielle dans le secteur hôtelier