SuperSonic Imagine clôture son premier tour de financement de 10 M€, dirigé par Crédit Agricole Private Equity, pour développer une technologie médicale révolutionnaire à base d’ultrasons

SuperSonic Imagine S.A., nouvelle société d’instrumentation médicale créée en avril 2005 par une équipe d’experts en ultrasons et imagerie médicale, a levé 10M€ sous la forme d’un financement de série A.
Ce tour de table international, qui intervient après le financement en amorçage apporté par Auriga Partners en août 2005, a été mené par Crédit Agricole Private Equity auprès d’Auriga Partners suivi par NBGI Ventures et BioAm.

La mission de SuperSonic Imagine est de développer une technologie médicale révolutionnaire pour mesurer et visualiser l’élasticité des tissus. Le diagnostic réalisé par cette technologie à base d’ultrasons permettra de fournir un outil de détection beaucoup plus développé pour les lésions cancéreuses (palpables ou non), d’améliorer la pertinence du diagnostic par une meilleure caractérisation des lésions et de développer une nouvelle solution dans le segment en forte croissance des thérapies non invasives (HIFU – High Intensity Focussed Ultrasound).

Les nouveaux fonds seront utilisés pour développer un premier prototype qui adressera le marché du diagnostic du cancer du sein et pour démarrer les évaluations cliniques aux Etats-Unis et en Europe. La technologie sera aussi transposable pour d’autres types de cancer, comme la thyroïde, la prostate et le foie.

Le soutien du Laboratoire Ondes et Acoustique (laboratoire CNRS situé au sein de la prestigieuse Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de la ville de Paris), à l’origine de l’innovation technologique et dirigé par le Professeur Mathias Fink, ainsi que l’accès direct aux patientes grâce à sa collaboration avec l’Institut Curie, sont autant de facteurs de différentiation clés pour assurer une réussite rapide de la mise au point du prototype.

Jacques Souquet, fondateur et président de SuperSonic Imagine indique : « Ce premier tour de financement va nous permettre d’accroître et consolider notre équipe de recherche et développement multi nationale composée pour un tiers de chercheurs Français de retour des Etats-Unis. Le système que nous développons sera la base d’une toute nouvelle génération d’échographes où des cadences