Omnes Capital gère un nouveau FCPI : Capital Invest PME 2013

Omnes Capital (anciennement Crédit Agricole Private Equity) gère un FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) qui permet aux particuliers de bénéficier des dispositions fiscales au titre de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ainsi que l’impôt sur le revenu prévus par la loi TEPA.

Capital Invest PME 2013 est commercialisé auprès de la clientèle de LCL Banque Privée depuis le 28 mars 2013.

Les actifs du FCPI Capital Invest PME 2013 seront constitués à hauteur de 80% de PME innovantes européennes dans les secteurs des technologies de l’information et des sciences de la vie. Ce quota, supérieur à celui des années précédentes, permettra d’offrir aux souscripteurs une réduction d’impôt (réduction de l’ISF ou de l’impôt sur le revenu) pouvant aller jusqu’à 40% des sommes investies. Dans un souci de flexibilité de gestion et afin de garder une liquidité optimale, les 20% restant seront investis en actifs monétaires et obligataires non risqués, de façon à pouvoir notamment servir de réserve pour des réinvestissements éventuels dans les sociétés du portefeuille.

Depuis 2008, Omnes Capital a collecté près de 300 millions d’euros via ses FCPI, souscrits par plus de 25 000 investisseurs privés. A ce jour, ces fonds se sont engagés dans le financement de plus d’une soixantaine de PME innovantes, essentiellement dans les secteurs des nouvelles technologies et des sciences de la vie.

Avec 410 millions d’euros sous gestion, Omnes Capital est l’un des acteurs majeurs en France du financement des PME innovantes via la gestion de ses FCPI.

« L’activité soutenue de l’équipe en 2012, que ce soit en termes de nouveaux investissements, de réinvestissements ou de cessions, montre la dynamique de ce secteur et confirme toute la pertinence de ces produits dédiés au financement de l’innovation », souligne Michel de Lempdes, co-responsable de l’équipe Capital Risque d’Omnes Capital.

FCPI Capital Invest PME 2013
Code ISIN (parts A) : FR0011426337                           
Souscription minimale : 20 parts soit 2000 euros                                 
Droits d’e