Neoen, filiale de Direct Energie, lève 20 M€ pour accélérer son développement et ouvre son capital à Crédit Agricole Private Equity et au groupe Louis Dreyfus

Neoen, filiale de Direct Energie dédiée aux énergies renouvelables (solaire photovoltaïque, éolien terrestre et en mer, biomasse) ouvre son capital à Crédit Agricole Private Equity, via son fonds Capenergie, et au groupe Louis Dreyfus, qui lui apportent 20 millions d’euros à hauteur de 10 millions d’euros chacun. Direct Energie reste l’actionnaire de référence de Neoen.

Neoen produit déjà de l’électricité d’origine renouvelable, avec deux fermes éoliennes en exploitation et une première centrale solaire photovoltaïque. Cette levée de fonds va permettre à Neoen, qui a déjà en projets plusieurs centaines de mégawatts, d’accélérer encore son développement.

L’approche globale de Neoen lui permet de mener des projets dans leur intégralité, depuis la qualification de sites jusqu’à la mise en service et l’exploitation de ses centrales. Neoen est ainsi un interlocuteur unique et pérenne pour les entreprises, les collectivités et les exploitants agricoles, auxquels elle propose un réel «enrichissement durable».

Neoen a pour objectif d’être l’un des principaux producteurs français d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2014, contribuant à produire l’électricité nécessaire à l’alimentation d’un million de Français.

Serge Savasta, responsable de l’activité Énergies Renouvelables chez Crédit Agricole Private Equity, expose les raisons qui l’ont conduit à investir dans Neoen : « Nous avons choisi Neoen pour la force de son équipe, la qualité de ses premières réalisations et la crédibilité de ses projets. Nous sommes convaincus que Neoen sera très vite un acteur majeur de la filière des énergies renouvelables. »

Xavier Barbaro, Directeur Général de Neoen, conclut : « Nous sommes un acteur intégré, c’est-à-dire que nous investissons dans les cent