AgomAb Therapeutics lève 21 millions d’euros en Série A

– Le tour de série A de 21 millions d’euros est réalisé auprès d’un syndicat d’investisseurs international mené par V-Bio Ventures (Belgique) et Advent France Biotechnology (France), tous deux co-leads, rejoints par le fonds Boehringer Ingelheim Venture Fund (Allemagne), Omnes (France) et Pontifax (Israël).
– Parallèlement à cette levée, la société annonce les nominations de Tim Knotnerus, Président directeur général, Torsten Dreier, Directeur du développement et John Haurum, Président du conseil d’administration.
– La société annonce aussi l’obtention d’une licence exclusive pour les anticorps HFG-mimetic SIMPLE Antibodies™, développée sous forme de partenariat avec argenx SE (Pays-Bas) dans le cadre de son Innovative Access Program.

AgomAb Therapeutics N.V. (« AgomAb »), société biothérapeutique belge spécialisée dans le développement d’anticorps agonistes pour régénérer les tissus endommagés, annonce avoir sécurisé un financement de série A de 21 millions d’euros auprès d’un syndicat d’investisseurs international. Elle annonce également l’obtention d’une licence exclusive avec argenx SE (Euronext & Nasdaq : ARGX, « argenx ») ainsi que plusieurs nominations à des postes de direction et du conseil d’administration.

Fondée en 2017, AgomAb est issue d’une collaboration entre argenx et l’université de Turin, en Italie, sur la base des travaux innovants de Paolo Michieli et de son équipe de médecine translationnelle qui étudient la biologie du facteur de croissance des hépatocytes (Hepatocyte Growth Factor, HGF) depuis près de 20 ans. La société développe des anticorps monoclonaux agonistes imitant le facteur (« agomAbs ») qui ont le potentiel de régénérer des tissus endommagés. Elle a également produit un corpus préclinique complet illustrant toute une gamme d’applications dans le domaine des maladies fibrotiques, inflammatoires, auto-immunes et dégénératives.

Paolo Michieli commente : « Le potentiel régénératif et anti-fibrotique de HGF est bien connu depuis plusieurs décennies, mais son application en clinique s’est avérée difficile. Les HGF-mimetic d’AgomAbs permettent de maintenir le potentiel thérapeutique complet de HGF tout en présentant les excellentes propriétés pharmacologiques des anticorps permettant ainsi la régénération des tissus fibrotiques pour de nombreuses indications cliniques. »

La direction d’AgomAb s‘est renforcée avec l’arrivée d’une équipe de direction expérimentée, not